Bienvenue sur le site  http://www.mimagnier.fr

 Prévenir les barotraumatismes

Les barotraumatismes sont connus par le plongeur en préparation du Niveau 3. Mais, jusqu'à présent, un Directeur de Plongée et un Guide de Palanquée veillait au grain.  
A partir de maintenant, c'est du ressort du plongeur !
Pour lui-même ET pour ses coéquipiers
Un idée simple : il y a risque de barotraumatisme dès qu'il y a de l'air soumis à une pression différente de la pression atmosphérique.
 
 Exemple : entre la surface et la profondeur de 2 mètres :
                                   la pression passe de 1 bar à 1,2 bars
 
 « Une surpression de 0,15 bar peut déchirer une alvéole pulmonaire »
                Conclusion : on risque une surpression pulmonaire dans la piscine !
 
Les risques de barotraumatismes sont bien connus des plongeurs.
On en connait les raisons et on sait comment s'en prémunir.
 

 

Pour autant : le moindre manque d'attention peut amener le plongeur à ne pas sentir le risque et ne pas faire le geste anodain qui permet de l'éviter.