Bienvenue sur notre site

 https://www.mimagnier.fr

 

La reconstruction du site
  La plongée PESH 
 PESH = Plongeur en Situation de Handicap

 

PESH = Handis

 

 
            Officiellement, dans le milieu, on dit des « PESH » = Plongeurs en Situation de Handicap.Officiellement, dans le milieu, on dit des « PESH » = Plongeurs en Situation de Handicap. 
            Ces plongeurs, dits handicapés, plongent dans des conditions telles que les valides ont énormément de choses à apprendre d'eux. Et, à ce jour, je pense que je préfère me trouver en situation d'incident avec un handi plutôt qu'avec un valide. Ils sont nettement plus performant que beaucoup de plongeurs qu'on pourrait qualifier de « entiers ».
 
 
Encadrement de la plongée PESH  
           La plongée PESH est très encadrée par des textes officiels :
- Les conditions d'accès sont soumises à autorisation du médecin spécialisé.
- La plongée est obligatoirement encadrée : un handicapé ne peut plonger qu'avec un moniteur spécialisé
- L'encadrant est déjà un encadrant habituel de la plongée. Mais, en plus, il a suivi des formations spécifiques pour connaître les conditions d'exercice de cette plongée.
- Objectif final de la formation du plongeur PESH : il peut plonger dans une palanquée de valides (avec un encadrant spécialisé PESH)
 
 
Le club de plongée PESH de Toul  
            Le centre aquatique Ovive de Toul-Ecrouve dispose de moyens execptionnels pour la plongée PESH :
- moyens matériels : une fosse de plongée ( jusqu'à 12 mètres)
- des moyens d'encadrement privilégiés : le directeur de plongée est un référent national de la plongée PESH au sein de la FFESSM. 
            On y est donc au coeur du problème !

            On y a compté jusqu'à plus de 10 membres PESH : paraplégiques, tétraplégiques et autres.

 

 
Intérêt de l'encadrement PESH  
           Les intérêts de la plongée PESH sont multiples :
- D'abord de permettre à des gens en situation de handicap sur terre de perdre leur handicap dans l'eau : puisqu'on évolue en apesanteur, la mobilité redevient « normale » le temps de la plongée.
- Pour les encadrants : apporter aux PESH les moyens de profiter d'un vrai sport. Mais aussi d'apprendre à plonger avec des moyens limités: un encadrant qui emmène un paraplégique doit savoir se comporter dans l'eau sans ses jambes.